Remettre de « l’humain » dans le monde du handicap au jardin des 7 sens

Un cadre champêtre et apaisant pour accompagner au mieux les personnes porteuses de handicap : c’est le projet qui verra le jour au printemps 2017 à Saint-Martin-la-Patrouille.

le-collectif-du-jardin-des-7-sens

C’est une propriété de six hectares sans prétention, à l’écart du bourg, le long de la départementale 983. Discret, le lieu devrait faire parler de lui dans les mois à venir. Et pas que dans les rues de Saint-Martin-la-Patrouille, village de 53 habitants.

Annie Bouckaert et Thierry Veaux, deux habitants de la commune, ont en effet le projet de monter au printemps prochain un accueil thérapeutique éducatif et de loisirs pour enfants et adultes souffrants de troubles de l’autisme et d’un handicap physique ou psychique. C’est au sein de leur propriété, située au lieu-dit La Bellevelle, que le Jardin des 7 sens va apparaître. « J’avais envie de monter une structure sur le bien-être et l’accompagnement des projets de personnes porteuses de handicap, explique Annie Bouckaert. Le jardin des 7 sens aspire à être un complément aux institutions médicales classiques ».

Annie a 25 ans d’expérience dans le handicap et l’éveil musical, dont les dix dernières années aux Papillons Blancs du Bassin minier, un institut médico-éducatif (IME). Ce jardin n’était qu’une idée qu’elle caressait pendant des années : les dernières années à l’IME la convaincront de le mettre en route.

Apporter de l’écoute et répondre à des besoins

« Nous voulions sortir du cadre institutionnel. On nous demandait trop. Nous n’avions plus le temps de nous occuper du projet de la personne. Cela n’avait plus de sens. C’est ce qu’on constate dans le milieu médical et paramédical », déplore la musicothérapeute.

Dans cette aventure, elle sera accompagnée de Marie-Christine, Nathalie et Françoise, d’anciennes collègues spécialisées dans le milieu médical, éducatif ou créatif. Et les idées ne manquent pas : deux serres, un potager, un jardin thérapeutique, des ateliers autour de la médiation animale, de la musicothérapie ou de l’hortithérapie seront proposées. Des activités multisensorielles « dans le respect de la personne et de ses difficultés ».

« Nous voulons favoriser l’échange intergénérationel. Nous n’avons pas de limite. Cela peut être un concert à Montceau. Nous avons déjà fait des camps de vacances pour personnes handicapées et nous sommes allés au Zénith de Dijon. Nous sommes à l’écoute du projet de la personne », présente Annie Bouckaert.

En demi-journée ou pour un week-end, de Saône-et-Loire ou d’ailleurs en France, il faudra réserver à l’avance. Le Jardin des 7 sens sera ouvert du mardi au dimanche soir.

Source : Yannick Foustoul pour le JSL

Assistante sociale indépendante

PORTRAIT D’ENTREPRISE SOCIALE « L’Audacieuse » Brasserie Artisanale de Bourgogne

La Rêv’othèque

Brigade des compotes

ProxyMobil

Les Valoristes Bourguignons

Pôle Territorial de Coopération Économique du Clunisois

Bricothèque

Collectif des épiceries sociales et solidaires

Association Mieux-être (AME 71)

Cultivons ensemble

La Familia